Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

11/10/2007

Nous avons immigrés au Québec

Bonjour à tous et toutes

Je voudrais partager avec toutes les personnes qui sont intéressées par la grande aventure de l'immigration.

En effet, nous sommes une famille belge composée de 5 personnes et voilà 4ans nous avons réalisé notre rêve. Partir de la Belgique et vivre dans les grands espaces canadiens. 

Les différentes étapes :

1er:  Nous nous sommes rendus place des arts à Bruxelles. Là nous avons assisté à une conférence donnée par un Canadien de souche Québecoise.

En sortant de cette réunion, nous avions en main les permiers papier que nous devions remplir pour entâmer les procédures.

2ème : 1mois après avoir rempli ces papiers nous avons reçu les instructions à suivre, le gouvernement québecois demandait de plus amples renseignements, comme la composition exacte de la famille, les emplois respectifs, les revenus et les avoirs dont nous dispositions.

3ème : 3mois après le renvoi des 1ere information, il nous a été demandé de signer des papiers pour toutes les enquêtes requises par l'immigration.

Enquête financière

Enquête médicale

Enquête judiciaire.

Une visite médicale de tous les membres de la famille a été réalisé par un médecin désigné par les autorités, pour nous se fut en région bruxelloise. Et nous avons du également fournir un dossier médical complet.

Nous avions alors eu une entrevue avec une employée gouvernementale du Québec qui nous a interrogé sur le pourquoi et le comment de notre volonté d'immigré au Québec ce fut une longue entrevue, avec une essai de la langue anglaise.

Mon mari est un technicien industriel en soudure et charpente métalique  cela nous a ouvert la qualification pour notre dernière étape

LES VISAS

Je peux vous affirmer que lorsque vous traversez ces étapes dans l'incertitude de l'aprobation de votre dossier c'est quelque chose!!! Car chaque étapte est indépendante d'acceptation etce n'est que lorsque vous recevez votre certificat de sélection que l'attente des visas vous rend fébrile d'excitation.

Pendant tous ce temps 2ans en tout et pour tout visa en main. Nous nous sommes préparés a quitté les nôtres. Bien que nos parents et amis étaient très heureux pour nous cela n'était pas simple, en effet nos enfants étaient à préparer au mieux pour ce changement mais allez donc faire comprendre à un garçon de 9ans que bientôt il va devoir se refaire tout un cercle d'amis, qui ont une culture différente, un passé différent et une mentalité différente... pas simple....Pour notre fille de 7 ans ce fut difficile de faire accepter de quitter sa mamy qu'elle aime tant... Mais le petit dernier, lui du haut de ses trois ans ne se rendait pas bien compte de ce qui se profilait à l'horizon....

TOUT VENDRE

Nous n'avions pas les moyens à l'époque d'entreposer nos biens pour venir les rechercher plus tard, il nous a donc fallu tout vendre. Je ne vous dit pas le mal au coeur que cela peut faire, les biens qui vous ont été donné par des personnes cher ou des appareils ménagérs qui ne fonctionnent pas sur le même réseau...Mais cela nous faissait un petit montant qui nous a permis de démarrer une fois arrivé.

Ce qu'il ne faut pas faire !!!!: Nous n'avions jamais visité le Canada, nous avions juste comme point de chute une connaissance que nous avions rencontré sur internet et qui était venue passer une journée à Bruxelles. Si vous devez franchir le pas, alors venez vous rendre compte 1 fois avant d'attérir dans ce merveilleux et immense pays !!!

C'est donc le 6 juillet 2003 que nous avons embarqués tous les 5 au départ de Bruxelles airport et que nous avons dit aurevoir à nos amis et notre famille. NOus avions bien entendu le coeur sérré mais ce qui nous réconfortait c'était que de l'autre côté de l'océan nous attendait une nouvelle vie...

9def41178925d5c6931040e52449e939.jpg

L'arrivée dans notre nouveau pays

Nos amis connus sur internet nous attendaient avec impatience à l'aéroport de Montréal (Paul-Emile Trudeau).Pour notre voyage nous avons choisi la compagnie British Air  et donc après une brève escale à Londres ce fut 6 heures de vol pour débarquer avec nos 350kg de bagages !!! vêtements, petits souvenirs, un peu de jouets et une tonne, non déclarée !!! d'espoir et d'envie de VIVRE !!!

Notre contact, nous avait proposé de commencé par venir visiter sa région et si on ne s'y plaisait pas nous avions toujours le choix de voir ailleurs. C'est vrai le pays est assez grand !! Nos amis étaient admiratifs de notre démarche et nous ne comprenions absolument pas pourquoi, car pour nous depuis bien longtemps l'envie de partir de la Belgique et de vire ailleurs et autre chose était bien encrée...

Nous étions très rempli de différents sentiments mais il était bien trop tard pour reprendre la route en effet après être descendu de l'Avion nous avons dû passer au centre d'immigration du Canada ensuite celui du Québec. Des paperasses et des formalités mais jamais nous n'oublierons ces paroles :

BIENVENUE AU CANADA

YES!!!! on y était....mais il était 23h et nous étions à terre!!!

Nous avons donc dormi dans la charmante maison de nos amis et cela nous a fait tout bizarre.... de voir leur acceuil et leur acceptation.

Le lendemain, notre contact nous à emmené dans sa région à 600km de Montréal : Le Bas St Laurent

7219cacb31478435b5cb2fe790769057.gif

Cette région nous a plû immédiatement partagée entre le fleuve et la forêt notre route n'était que ravisement pour nos yeux! C'est certain, avant même d'avoir vu les autres régions celle -là nous avait conquise.

Il faut démarrer la nouvelle vie

Notre contact avait pour moi un travail qui allait nous permettre de démarrer et de pouvoir s'intégrer. Pendant ce temps mon mari pourrais chercher de son côté un emploi.

Nous avons donc fait nos papiers officel comme la demande  de : LA CARTE SOLEIL

Carte qui donne droit aux soins et aux médicaments (gratuits ou à faible coût)

                                                                                             LE NUMÉRO DE SÉCURITÉ SOCIALE

qui vous donne droit à travailler au Canada

Le plus simple fut de se rendre à Québec pour échanger nos permis, et oui pas besoin de repayer des centaines de dollars la conversion n'est vraiment pas  couteuse le prix d'une photo et hop on a notre permis !!

Donc voìlà nous sommes en ordre de papiers, il nous faut maintenant un logement à nous. Pas assez d'Argent au départ pour acheter une maison et pas question que les banques vous fasses confiance puisque nous n'avez pas de dossier au Canada...

C'est encore là que nous devons dire un énorme merci à la personne qui nous reçue dans sa région, en effet le 1er mois ses parents nous ont logés moyenant loyer dans un magnifique sous-sol amménagé tel un appartement avec vue sur le fleuve et ensuite cette personne désirant investir à acheté un petite maison merveilleuse et nous a proposé de la loué...

Nous voilà dans notre 1ère maison !! ICI au Québec, dans la région du Bas St Laurent.

Il ne faut pas croire ce ne fut pas rose tous les jours.... Mon mari est soudeur , il a fait ses études au Aumômiers du travail de Charleroi, il en est sorti technicien en soudure mais ici un soudeur est agrée après 300h d'études professionelles!!! Rien avoir...alors ben les patrons n'acceptaient pas de prendre mon époux, raison, trop qualifié !!!! Mais aussi et il ne faut pas se le cacher....un peu de "racisme" surtout en région.

Comme nous a dit un jour notre contact : Moi je vote Parti Québecois c'est à dire le QUébec aux Québecois !!! Ce sont des choses qui vous blessent !!!

Mais c'était mal nous connaître, nous n'avions pas fait tout ça pour renoncer et repartir en belgique, NON on aimait la région elle allait finir par nous aimer c'est certain !!!

Il ne faut pas oublier l'intégration de nos enfants... Pour mon plus vieux , Jonathan, ce fut très très difficile car il avait beaucoup d'amis à Fleurus et il n'arraivait pas à s'ouvrir aux enfants d'ici. C'est vrai que pays différents : mentalité différente. Au début, les autres enfants le traitait de sale français !! de "pense bon" c'est une expression qui signifie qu'il est prétentieux de ses connaissances. Or ce qui nous a frappé ici en région c'est le manque de culture, en effet certaines des institutrices m'ont demandés de quelle région française la belgique faisait partie? !!!... Aujourd'hui mon adolescent, dont je suis très fier, est en troisième secondaire et il s'est tracé une ligne de conduite à laquelle il tient plus que tout!! En effet, la première année il a eu une trourée de journeaux, pratique courante au Canada, on les applle les camelots, ce sont des enfants qui passent les toutes boîtes et ils sont payé 10$ par semaine pour +/- 150 journeaux

Pour ma fille Lise ce fut l'opposé, car elle n'avait beaucoup d'amies dans son école de Fleurus mais ici les filles se sont mises à la bombardée de questions et elle a vite appris à s'intégrer. De plus le niveau d'étude étant un peu plus lent cela lui a permis de ratrapper dans un certain sens le retard qu'elle avait en Belgique..

Pour notre petit Thimoté, lui tout un changement, en effet lui qui avait déjà fait sa première maternelle, le voilà privé d'école pendant 2 ans. Au Québec, les enfants n'entre qu'en pré-maternelle à l'âge de 4ans. Pendant ce temps les mamans soit garde leur enfants à la maison (mais c'est très rare car il faut travailler) soit les font garder par des gardiennes qui on un petite structure familliale dans leur maison et qui sont reconnues par le gouvernement.

Pour ma part, la gardienne de Thimoté est devenue un bonne amie et elle s'est très bien occupée de Thimoté, lui apprenant comme en maternelle les bases de l'Enseignement.

De plus à l'école, les élèves tutoient leur institutrices, et leurs profs pour ce qui est du secondaires, cela ne nous parraissait pas une bonne idée .... Mais il fallait qu'ils se plient tous à la coutume...Entre parenthèse, 60% des élèves au Québec décrochent l'école, cela s'étend de la 1ère année primaire jusqu'en 1ère secondaire !!! et bien plus. Ce qui nous a souvent interpelé ici c'est que les enfants sont rois!! Et que pas question si votre petit monstre pique une crise de caprices de lui faire comprendre par une petite fessée que là il a dépassé les bornes !!! Car la population peut appeler la protection de la jeunesse (DPJ) et on vous enlève votre enfant et une enquête des services sociaux est ordonnée pour savoir si vous battez vos enfants, mais...... que se passe-t-il lorsque les parents ont contenu leur frustration pendant tout un temps et que rentré chez eux, les"volets"clos, il libère cette colère que leur ont fait contenir leurs enfants rois??

Cette semaine, un professionnel de l'Enfance parlait à la radio et estimait que le Québec devait faire marche arrière et que la démonstration des limities devaient absolument être de nouveau enseigné aux enfants ....Ici les parents ont peur de leur enfants et pour nous européens qui avons une toute autre façon d'éèver nos enfants c'est déroutant.

Par contre à l'école chaque enfant est important si un élève manifeste des retards d'apprentissages alors toute l'équipe de pédagogues se met en place pour venir en aide à l'enfant, le motiver, le valoriser et revoir étape par étape les manques, et je trouve ça très bien.

De même que dès les premières années le personnel enseignant favorise la réalisation de projets personnel à présenter sans pour autant être noté sur le travail mais cela donne une très bonne confiance à l'enfant. Il est vrai qu'au vu du pourcentage de décrochage scolaire, il leur faut tout mettre en place pour garder et motiver leur troupes !!!

Pour ce qui est des sports dans notre région et bien cela est aussi varié que possible, cela va du tennis, au ski en passant par l'Escalade, le roller en ligne, équitation, sans oublier les sport d'eau comme le kayak, la voile etc.. c'est très agréable car les prix sont raisonnables parfois même démocratiques. Exemple du ski de fond : location de ski pour 1 journée 5$ les pistes sont gratuites...

Surtout n'hésitez pas à visiter tous les sites se rapportant aux activitées du Bas St Laurent si notre région vous attire et je me tiens personnellement à votre disposition pour de plus amples renseignements, il suffit de me lasiser un message sur le blogues.

Jusque maintenant je ovus ai parlé de la section pratique de notre aventure.... Mais il faut maintenant parler de la vie économique et sociale.

Les Québecois sont des gens généreux, sympathiques et pour la plus part ils ont soif d'apprendre le pourquoi du comment qui poussent des gens à quitter leur pays, familles et amis. Ce n'est pas de la curiosité malsaine, croiez-moi c'est un réel intérêt. Ils vous avouent sans honte que plus de 95% d'entre eux ne le partiraient jamais de leurs pays...

L'entraide, ici n'est pas un vain mot, elle existe et est vraiment distribuée de bon coeur !!! Exemple, pour ma fille, je n'achète que très rarement des vêtements elle en reçoit des jeunes qui habitent près de chez nous et comme ma fille adore avoir des tonnes de linges elle est heureuse de recevoir autant!!!

Nous avons reçu aussi, des meubles de personnes qui voyait que nous recommencions notre vie à Zéro. Oui je dois bien vous dire que les gens de notre petit village ont été très gentils !!! De plus nous ont également accepté comme faissant partie des leurs tout de suite.

la différences, des gros centre comme Montréal , Québec ou Ottawa c'est que dans les petits villages les gens sont encore extrêment réticents vis à vis des étrangers, et je vous dirait que nous avons des connaissances suisse qui ont eu bien du mal à s'intéger, mais à force de persévérence ils u sont arrivés !!! L'important dans votre démarche lorsque vous voulez vraiment faire partie de leur "monde" s'est de vous ouvrir, ne pas avoir peur d'aller leur parler leur demander comment ils ont coutume de faire telles ou telles chose alors un dialogue s'engage et là ils voient que vous êtes des gens qui s'intéressent à eux et le tour est joué !!! Vous apprenez des tas de traditions mais eux aussi vous questionnent et c'est très agréable. Ensuite viens le moment, où ils ne sont plus totalement québecois, ils finissent pas reconnâitre qu'ils sont tous comme nous non pas des immigrants mais bien des enfants d'immigrants que se soit à la 4ème ou 5ème génération...

Le ton est donné, nous pouvons maintenant nous établir dans notre région....

nous avons donc acheté la maison qui avait été acheté par notre contact !! Cette maisonest très bien pour notre petite famille de 5 personnes. Elle nous a couter 1.200.000fb elle est bien grande nous avons 10pièces au total, et un très grand verger. Mais se qui nous a étonné c'est lorsque nous avons payés nos frais de notaire !!! Imagniez seulement 800$ c'est à dire

 

 

 

 

 

20:55 Publié dans Passions | Lien permanent | Commentaires (0)